top of page

Chasse aux œufs véritablement pédagogique


Pâques et sa chasse aux œufs sont un évènement incontournable des fermes pédagogiques. Proposer aux visiteurs de rechercher des œufs en chocolat est certes ludique, mais n'exploite pas le potentiel des fermes d'animation : transmettre des savoirs au contact du vivant.

Je vous propose ici une alternative à la chasse aux œufs en chocolat traditionnelle qui d'une part, avantage les enfants rapides aux gestes maîtrisés au détriment de ceux qui ont besoin de plus de temps pour découvrir et d'autre part entraine une sur-consommation de chocolat.

Résultat : Les uns se retrouvent avec un panier rempli d’œufs en chocolat qu'ils ne mangeront peut-être même pas alors que d'autres n'en auront trouvé qu'un seul... Il existe peut-être une alternative à cela.


Au printemps, les fermes d'animation récoltent chaque jour de nombreux œufs issus d'espèces variées : c'est la pleine saison de ponte des poules, des oies, des canes, des dindes et autres volailles ! Pourquoi ne pas organiser une chasse aux VRAIS œufs ? Bien sûr le risque de voir tomber un œuf et qu'il se brise existe mais pour apprendre qu'un élément est fragile, il faut parfois en passer par là. C'est le fondement de l'apprentissage par expérience.

L'objectif de cet atelier n'est pas que les participants gardent les œufs ramassés mais qu'ils viennent les échanger contre un œuf en chocolat : Que l'on ait 10 ou 1 seul œuf dans son panier, la monnaie d'échange reste la même : DES œufs de ferme contre UN œuf en chocolat (encore meilleur car il est unique).


Au moment de l'échange et afin de ne perdre de vue le fait que l'on apprend tout en s'amusant, on questionne l'enfant sur le nom de l'animal qui a pondu l’œuf : Est-ce une oie ? Une cane ? Une poule ? Une dinde ? Une caille ? Des visuels illustrent l'atelier et chaque œuf trouvé est associé à la photo de la femelle qui l'a pondu.


CONCRÈTEMENT :

  • Ramasser et conserver les œufs pondus à la ferme pendant une dizaine jours avant la chasse aux œufs.

  • Le jour J, les "cacher" un peu partout dans la ferme, bien entendu dans les espaces uniquement accessibles au public et en respectant les règles sanitaires d'usage. Si vous prévoyez plusieurs "chasses", répartir votre trésor en fonction du nombre de récolte prévu.

  • Lorsque vous présenterez l'activité et préciserez les règles, vous pourrez prendre le temps d'expliquer en quoi un œuf est fragile et pourquoi sa manipulation est délicate. N'hésitez pas à montrer aux enfants comment on place un œuf dans un panier, cela évitera bien des omelettes !!!

  • Avant la récolte, demander aux participants de se laver les mains, idem à l'issue de l'activité.

  • Préparer une table de restitution où les enfants apporteront leur trouvaille et tenteront de l'associer au visuel de la femelle qui l'a pondu.

  • Prévoir des œufs en chocolat pour tous les participants quelque soit le nombre d’œufs trouvés.


POINTS DE VIGILANCE :

  • Le lavage des mains avant et après le ramassage des œufs et surtout avant la dégustation de l’œuf en chocolat est obligatoire.

  • Anticiper un nombre de paniers suffisamment important ET mettre de la paille dedans afin d'amortir l'installation des œufs.

  • Prévoir une poubelle pour que l'emballage de l’œuf en chocolat y soit déposé (sensibilisation aux déchets par la même occasion). Cela évite d'en retrouver un peu partout dans la ferme à l'issue de l'activité.

  • Si vous souhaitez vendre les œufs de vos volailles, des démarches auprès de la DDPP sont obligatoires.


133 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page