Tous médiateurs !!!


Peut-on accompagner l'humain dans le développement de ses potentiels avec tous les animaux ?

Ma réponse est Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Seuls les objectifs feront la différence et orienteront votre choix vers tel ou tel animal.

Si vous accompagnez des personnes en situation de polyhandicap où le sensoriel dont le toucher ont une grande place, certains animaux seront plus adaptés que d'autres. Les mammifères et oiseaux de petite taille, habitués à la manipulation et appréciant le contact seront vos partenaires privilégiés .

Si vous accompagnez des personnes souffrant de troubles psychiques et que votre objectif est de sortir des murs de l'institution, se rendre en campagne et aller à la rencontre des chevaux, moutons, chèvres, vaches qui peuplent les prairies, c'est aussi se saisir de leur présence pour apporter un mieux-être aux bénéficiaires.

Si vous êtes enseignant.e et que vous emmenez votre classe dans un parc animalier pour aborder les différents régimes alimentaires des animaux, les lions, tigres, singes, girafes, flamants roses... seront d'excellents médiateurs pour aborder cette notion des apprentissages scolaires.

Si vous militez pour la préservation de la biodiversité auprès d'un jeune public, les abeilles seront les plus jolies ambassadrices pour sensibiliser à la fragilité de notre éco-système.

La rencontre avec l'animal n'est donc pas uniquement tactile, bien loin de là ! A nous de sensibiliser et d'explorer une autre approche d'autant plus respectueuse du bien-être animal qu'elle n'impose pas la relation. Si l'on enlève les attentes que l'on peut avoir envers un animal et qu'on l'accepte pour ce qu'il est et non pour ce que l'on veut qu'il soit, on peut se saisir alors de la présence des uns et des autres en fonction des objectifs fixés en amont.



6 vues0 commentaire