Les idées reçues sur les fermes pédagogiques

Dernière mise à jour : 14 févr.



  1. La ferme pédagogique c'est que pour les enfants : Les 1ères fermes pédagogiques étaient en effet dédiées à ce seul public. Mais aujourd'hui, les publics des fermes pédagogiques se sont diversifiés. Enfant en bas-âge, jeune, adolescent, adulte, personne âgée, valide ou en situation de handicap, chacun peut s'épanouir dans ce lieu au contact du vivant.

  2. La ferme pédagogique est un refuge pour animaux de ferme. Même si quelques unes ont pour objectif de sauver les animaux de ferme abandonnés ou maltraités, la plupart n'ont pas ce projet. L'animal a une place centrale, mais malheureusement les structures ne peuvent pas accueillir tous les sujets délaissés. D'une part, elles ne disposent pas d'espace et d'installation suffisants et d'autre part, la législation dont elles dépendent ne permet pas l'intégration de nouveaux animaux au passé inconnu au risque de mettre en péril l'équilibre sanitaire du lieu.

  3. La ferme pédagogique c'est un lieu où l'on peut donner à manger aux animaux quand on s'y promène. Les animaux sont nourris par les professionnels des lieux et cela suffit à assurer leur bien-être. Chaque animal de la ferme a un régime alimentaire à respecter. Une chèvre ou un âne ne refusera jamais un morceau de pain même si ce n'est pas bon pour son organisme. L'animal dans le meilleur des cas risque de tomber malade... Tout l'intérêt des fermes pédagogiques est de sensibiliser à cela, en proposant d'entrer en relation avec l'animal par un autre biais que le nourrissage et en sensibilisant aux faux-amis (le pain, les granulés, les pommes non coupées...).

  4. La ferme pédagogique, 2 lapins, 3 poules et 1 canard et le tour est joué ! C’est "facile" en effet d'héberger chez soi des animaux de ferme. Mais entre les animaux de la sphère privée et les animaux destinés à entrer en relation avec le public, la législation n'est pas la même et les risques encourus non plus. Pour créer une ferme pédagogique, il est nécessaire de se faire accompagner et/ou d'explorer avant la réglementation pour que votre lieu soit en accord avec la loi, que le bien-être de vos animaux soit respecté et que votre accompagnement pédagogique soit au plus près des besoins de vos visiteurs.

  5. La ferme pédagogique ce n'est pas une vraie ferme. Oui et Non. La dénomination "ferme pédagogique" concerne 2 types d'établissements : les exploitations agricoles qui ouvrent au public et les fermes d'animation dont le seul objectif est d'accueillir des visiteurs (aucune production). Quelle que soit la distinction, c'est une ferme dans le sens où elle héberge des animaux dits de rente et dépend donc de la même réglementation que les fermes d'exploitation (sans vocation pédagogique). Pourtant, elles ont parfois des objectifs bien différents de l'exploitation agricole. La plupart, s'accompagnent de l'animal de ferme pour faire émerger le potentiel des visiteurs, l'objectif principal étant la rencontre entre l'homme et l'animal dans le but d'entrer en relation. La proximité avec l'animal est encouragée et ce ne sont pas ses qualités de production qui sont recherchées.


12 vues0 commentaire