top of page

Bien-être animal, programme scolaire et ferme d'animation



Depuis le 30 novembre 2021, avec l'adoption de la loi n° 2021-1539 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes, le bien-être animal a intégré les programmes scolaires. (enfin plutôt réintégré puisqu'il y était présent jusqu'en 1923 pour ensuite disparaître).


L'article 25 de la loi indique que « L’enseignement moral et civique sensibilise également, à l’école primaire, au collège et au lycée, les élèves au respect des animaux de compagnie. Il présente les animaux de compagnie comme sensibles et contribue à prévenir tout acte de maltraitance animale. » Ceci vient compléter l'article L312-15 du code de l'éducation. Comment aborder cette notion en classe ?


Et si les enseignants s'appuyaient sur des lieux éducatifs existants pour transmettre ces savoirs, savoir-faire et savoir-être... Vous voyez certainement où je veux en venir ? Direction la ferme d'animation, un espace pédagogique et éducatif pensé pour accueillir et accompagner les élèves dans le développement de leur potentiel. Sensibiliser au bien-être animal au contact du vivant en ancrant les apprentissages dans la réalité via les approches sensorielle, sensible, scientifique, pragmatique, créative et en proposant des outils pédagogiques adaptés, en ferme d'animation, cela devient possible. Oublions la leçon en classe, illustrée par des photos, des images ou des vidéos, sortons de l'institution et apprenons au contact du vivant. Sans en avoir l'air, en s'appuyant sur les émotions, les sentiments et les connaissances des apprenants, la définition du bien-être animal et les 5 libertés fondamentales qui s'y rattachent (absence de faim et de soif, absence de peur et de stress, absence de douleur et de maladie, absence d'inconfort, expression d'un comportement naturel) sont abordées. Le statut particulier de l'animal en ferme d'animation qui oscille entre animal utilitaire, animal de compagnie ou même animal familier (cf Hubert Montagner) en fonction des objectifs et des interactions avec l'Homme facilite cette sensibilisation. Ce type de sortie devrait également précéder tout projet d'intégration d'un animal (lapin, poule, cochon d'inde etc) dans l'école.

Concrètement comment aborder cette notion ? Voici quelques pistes de réflexion sachant qu'il y a autant de propositions qu'il existe de fermes d'animation et d'animateurs :

  • Atelier soin et nourrissage des animaux : De quoi ont-il besoin pour que leur bien-être soit assuré ?

  • Atelier "le certificat d'engagement du lapin" (ou autre espèce) : compléter le document officiel selon les informations récoltées à la ferme.

  • Atelier jeu de piste dont les étapes correspondent aux 5 libertés fondamentales du bien-être animal. Cela peut également prendre la forme de jeu de l'oie ou d'Escap Game.

  • Atelier créatif avec la réalisation d'un Moodboard sur les thèmes du bien-être animal, de l'animal-être sensible, des 5 libertés, d'une espèce en particulier... (Les éléments utilisés sont bien sur prélevés directement dans la ferme : poils, plumes, coquilles, paille, céréales...).

  • Atelier "Éthologue en herbe" pour identifier les besoins en fonction de grilles d'observation.

  • "Il était une fois le bien-être des animaux", le thème du bien-être animal à partir d'une histoire contée ou une histoire écrite et illustrée par les élèves à partir du vécu de la ferme...

  • Et bien d'autres propositions encore...

Bonne lecture. Sophie Lamidey (www.formationrelationhommeanimalnature.fr)


Liens utiles :

certificat-engagement-chien
.pdf
Download PDF • 1.90MB

certificat-engagement-chat
.pdf
Download PDF • 2.23MB

certificat-engagement-furet
.pdf
Download PDF • 1.47MB

certificat-engagement-lapin
.pdf
Download PDF • 1.49MB





64 vues0 commentaire
bottom of page