top of page

Ferme d'animation Vs Ferme d'exploitation agricole


Ce week-end, je suis allée aux portes ouvertes d'une ferme d'exploitation, une journée festive où tout a été mis en œuvre pour accueillir du public (jeux, panneaux d'informations, animations) et faire découvrir aux visiteurs venus pour la plupart en famille le fonctionnement d'une exploitation agricole laitière.

Cette visite a fait écho à une question qui m'a été posée lors d'une conférence: à quoi servent les fermes d'animation puisqu'il y a des fermes d'exploitation ?

Qu'ont-elles en commun ? Quelles sont leurs divergences ?


D'abord, dans ferme d'exploitation et ferme d'animation, il y a le mot "FERME". Selon la définition du Larousse, elles sont toutes les 2, un "lieu d'élevage de bétail, parfois d'animaux de basse-cour." Et en effet, chacune héberge et élève des animaux dit de rente.

Ensuite, elles dépendent (si l'exploitation agricole accueille du public) de la circulaire du 05 avril 2001 qui les définit comme étant toutes 2 des fermes pédagogiques : "Pédagogiques" qui sous entend qu'elles ont chacune des savoirs à transmettre.

Puis, toujours dans le document officiel, leurs dénominations divergent : ferme d'exploitation OU ferme d'animation.

Lorsque l'on explore le projet initial de l'une et l'autre, les chemins se séparent. Les exploitations agricoles même ouvertes au public ont pour vocation première d'assurer une activité de production animale et/végétale afin de produire des ressources utiles à la société, l'aspect pédagogique et éducatif n'est pas évoqué.

La raison d'être des fermes d'animation est autre : elles ont pour vocation d'éveiller, sensibiliser, éduquer, former petits et grands, valides ou en situation de handicap au monde animal et végétal en s'appuyant sur l'attrait naturel de l'homme pour l'animal. Elles apportent un mieux être et participent à l'émergence des potentiels de chacun.


Les professionnels qui accueillent et accompagnent le public ont des profils différents même si certains ont parfois la double casquette. Les uns sont agriculteurs tandis que les autres sont animateurs, éducateurs, facilitateurs de la relation au vivant.


De temps à autre, les statuts se mêlent : Il existe sur le territoire des fermes qui cumulent les 2 fonctions avec une exploitation agricole assurant une production et une ferme d'animation présentant un cheptel spécifique sélectionné pour son caractère sociable, son intérêt pédagogique et éducatif. Il y a aussi les gestionnaires de ferme d'animation qui deviennent "agriculteurs" pour accéder aux terres agricoles et les agriculteurs qui laissent la production de côté pour se consacrer uniquement à l'éducation et la pédagogie.


Pourquoi cette réflexion ? Je pense que nous avons besoin de ces 2 structures complémentaires : l'une pour permettre la rencontre avec nos agriculteurs et nous impliquer dans nos modes de consommation et l'autre pour nous (re)connecter avec le vivant, le connaître, le respecter et le protéger dans un cadre sécurisé et adapté aux apprentissages.

Alors, même si vous habitez la campagne avec pour voisine une ferme d' exploitation, ne vous privez pas d'aller visiter les fermes d'animation que vous croisez. Chaque lieu, chaque projet, chaque être vivant étant différents, vous ne vivrez jamais la même expérience et vous vous enrichirez, c'est certain de l'un et l'autre des projets.

Bonne lecture ! Sophie



36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page